[[Canillo]]

Canillo

Canillo pratique

Canillo Canillo est l’une des principales portes de Grandvalira. Grâce à des télécabines modernes de 8 places, il est devenu l’un des accès les plus pratiques de la station. Tout en haut, vous attend la vallée de El Forn, l’un des sites naturels les plus beaux d’Andorre. Canillo est le secteur idéal pour les débutants pour le ski en famille et pour celles et ceux préférant la commodité d’un centre-ville tranquille est sans agglomération.

Comment arriver

Canillo est la capitale de la commune du même nom. Elle est située à 12 kilomètres d’Andorre-la-Vieille et est accessible par la route principale (CG 2) en direction de la France.

Où se garer

Le bâtiment moderne des télécabines, situé au centre de Canillo, dispose d’un grand parking de quatre étages d'une capacité de 350 voitures. Les prix sont très abordables pour les stationnements de longue durée :

  • première heure gratuite
  • deux heures 1,25€
  • six heures 4,45€
  • dix heures, 7,05€

Il existe également un parking municipal gratuit en plein air à environ 200 mètres des télécabines pouvant accueillir 150 véhicules.

Location de matériel

Une boutique et location de ski se trouve dans le même bâtiment que les télécabines : Pic Negre.

Guichets

Télécabine de Canillo À l’étage principal du bâtiment du télécabine.

Remontées mécaniques

L’accès à la vallée de El Forn, centre d’opérations de Canillo, se fait par de télécabines modernes et rapides pouvant transporter huit passagers. Le bâtiment est situé en plein centre-ville, ce qui est très pratique pour les skieurs qui sont logés dans cette localité. En quelques minutes, les télécabines Canillo vous emmènent dans un cadre fantastique de haute montagne à près de 2 000 mètres d’altitude.

Centre médical

Il est situé dans le bâtiment des télécabines (Tél. : + 376 851 050) et est équipé des moyens matériels les plus avancés et d’une équipe préparée pour répondre à toutes les éventualités.

Achats

Les principaux commerces de la commune sont situés tout au long de la rue principale de Canillo. Pour les vêtements et accessoires de ski, snowboard et montagne : Roc Vertical (Ctra.General, s/n, Tél. : +376 851 610) et El Refugi de l’Arturo (Ctra.General, bâtiment Cases, Tél. : + 376 85 146), qui propose également tout le matériel nécessaire pour l’escalade, l’alpinisme et la spéléologie.

Que voir, que faire ?

Canillo est la capitale de la commune (région) du même nom la plus étendue d’Andorre ; elle occupe le nord-est de la principauté et comprend d’importants massifs forestiers, des zones de haute montagne d’un grand intérêt du point de vue naturel et d’importants villages comme Soldeu, El Tarter, Ransol, Prats, Meritxell ou Molleres. Canillo abrite quelques-uns des plus beaux exemples du patrimoine architectural andorran.

À l’endroit signalé se trouve le Sanctuaire de Meritxell, patronne d’Andorre, dont la statue y est vénérée depuis de nombreux siècles. À l’origine, Meritxell n’était autre qu’un petit ermitage roman sur les murs duquel fut élevée en 1658 une nouvelle basilique de plus grande envergure. En 1972, un incendie a détruit pratiquement tout l’ensemble, c’est pourquoi le Conseil général a chargé l’architecte catalan Ricardo Bofill de mettre sur pied un nouveau projet de sanctuaire. Le résultat est cet extraordinaire édifice, inauguré en 1976, qui réunit les éléments et les matériaux traditionnels des Pyrénées sous un nouvel angle beaucoup plus en accord avec l’architecture avantgardiste du XXe siècle (l’entrée du sanctuaire se trouve au km 9,5 de la CG2, entre Encamp et Canillo ; ouvert tous les jours sauf le mardi de 9 h à 13 h et de 15 h à 18 h). Visites guidées gratuites de mai à septembre.

Sant Joan de Caselles est également l’un des joyaux du patrimoine de Canillo. Il s’agit d’un magnifique monument roman datant de la fin du XIe siècle, dont le clocher de style lombard et ses trois corps de fenêtres sont devenus le symbole et la référence de la commune. La tour fut construite indépendamment du reste de l’église tout en y étant reliée par un corps de bâtiment en pierre. Le monument possède une seule nef et une abside semi-circulaire. À l’intérieur sont conservés un retable de style Renaissance dédié à Saint Jean et une fresque romane en stuc qui représente la Crucifixion, sur le mur du midi, reconstruite grâce à la découverte de plusieurs de ses pierres lors d’une restauration. Dans les environs, on peut visiter les vestiges du cimetière médiéval qui accompagnait généralement ce genre de bâtiments (il se trouve à côté de la route principale, à la sortie de Canillo en direction d’El Tarter). Ouvert tous les jours en été, il ne l’est seulement qu’aux heures de messes en hiver. Pour fixer une heure de visite, contactez l’Office de Tourisme au +376 751 090.

La localité compte également d’autres ermitages romans très intéressants, comme celui de Sant Miquel à Prats, ou celui de Sant Serni dans Canillo même, reconstruit au XVIIe siècle, époque à laquelle fut rajouté le clocher qui, du haut de ses 27 mètres, est le plus haut d’Andorre. Tous les clochers sont caractérisés par l’utilisation de matériaux du pays (pierre ponce, pierre calcaire et ardoise) et par l’absence de décor sculpté, aspect les rapprochant de l’art roman lombard très présent dans les anciens comtés pyrénéens catalans et dont le plus bel exemple est la cathédrale de Seu d’Urgell. Dans le domaine de l’architecture religieuse, mentionnons également la Creu dels 7 Braços (Croix à 7 Bras), une croix délimitant le territoire construite au XVIe siècle sur la route reliant Canillo à Prats et qui se trouve aujourd’hui exposée dans le bâtiment d’El Comú, ainsi que l’église de la Santa Creu, avec son magnifique clocher.

En ce qui concerne l’architecture civile, le Molí Fariner (Moulin à farine) reconstitue l’un des ingénieux systèmes médiévaux actionnés par la force de l’eau (ouvert tous les jours du 15 juin au 15 septembre).

À l’état de ruines, le Palomar de la Mora permet tout de même d’apprécier les énormes dimensions du bâtiment érigé au XVIIe siècle.

Pour ceux qui recherchent davantage d’activités avant de terminer la journée, le Palau de Gel (patinoire) d’Andorre (Canillo) sera le rendez-vous de référence. Le centre dispose d’une patinoire où peuvent également être organisées des compétitions de karts sur glace, sans oublier la piscine thermale, les terrains de squash et de tennis, le gymnase, le sauna, la salle de massages et de rayons UVA, le fitness, le patinage artistique, le hockey sur glace, le curling, etc. L’entrée générale à la patinoire et à la piscine coûte respectivement 8,40euros et 5,70 euros. Le gymnase et les terrains de squash et de tennis sont à 5,70 euros l’heure (Ctra. General, s/n, Tél. : + 376 800 840). Piscine ouverte de 10 h à 22 h. Patinoire de 12 h à 14 h, de 17 h à 19 h 30 et de 21 h 30 à minuit.

Les amateurs d’escalade libre peuvent pratiquer ce sport sur un mur d’escalade artificiel de 33 m de haut se trouvant à Canillo. Pour tout niveau, des débutants aux experts. Ce mur est surveillé par des moniteurs et du matériel de location est à votre disposition. Il se trouve sur la route principale (CG2), entre Canillo et El Tarter. Ouvert uniquement en été. Moniteur disponible sur réservation auprès du bureau d’information de Valls de Canillo (Tél. : + 376 751 090). La cascade de Moles est une autre excursion de grand intérêt. Il s’agit d’une chute d’eau naturelle de 35 mètres de haut située dans un cadre naturel de toute beauté.

Les soirées à Canillo sont très tranquilles en comparaison avec les autres villages de Grandvalira. Cependant vous trouverez l’un des lieux les plus curieux et réputés de la station : le Camping Pla. Au coucher du soleil, son bar se transforme en un bar de nuit avec musique douce très apprécié des skieurs, moniteurs et employés de la station. Vous pouvez y jouer au billard ou au baby-foot, écouter de la musique tout en discutant ou en dansant lors des fêtes mémorables qui y sont organisées pendant toute la saison (sur la route principale, à côté du bâtiment des télécabines, Tél. : + 376 851 333).

Les bars

Camping Pla

À l’entrée principale du Camping Pla de Canillo, on trouve une petite cabane qui est devenu un pub. La spécialité de la maison et le « sang heavy ». L’ambiance est tranquille, parfaite pour jouer au billard ou au baby-foot. Méfiez-vous, car plus tard il y a beaucoup d’ambiance avec les skieurs qui arrivent et il y a toujours des bonnes fêtes

Tinc 7

Les hôtels de Canillo

Canillo sur Flickr

Les secteurs de Grandvalira

PAS DE LA CASA

Un secteur très actif en ce qui concerne les compétitions sportives de ski alpin grâce au Stade de compétition international Francesc Viladomat. La majorité de ses pistes sont rouges et noires.

GRAU ROIG

C'est l'un des plus grands secteurs en extension des 6 qui forment Grandvalira. Il comprend les montagnes que formaient anciennement Pessons et Colells, un grand cube glacier d'espaces ouverts.

SOLDEU

Le ski andorran a vu le jour à Soldeu en 1924, un hiver fortement enneigé. Un télécabine qui part depuis le centre du village de Soldeu permet d'accéder au bourg de Espiolets, où sont concentrés un grand nombre de services.

EL TARTER

El Tarter est l'un des secteurs les plus dynamiques de Grandvalira. Nous y trouvons le Snowpark El Tarter et le Mickey Snow Club circuit.

CANILLO

Le secteur de Canillo est le plus récent des 6 qui constituent Grandvalira, car il a été ouvert au public durant la saison 2000/01 en même temps que son télécabine d'accès depuis le village de Canillo. C'est un espace tranquille.

ENCAMP

L'entrée en fonctionnement du Funicamp au cours de la saison 98/99 a mis la paroisse au pied des pistes. Ce “Funitel” communique en seulement 15 minutes la localité de Encamp avec la station.

 

CyberAndorra.com / Bisoux, SL - Els Refugis Ed. Claror B32 - AD100 Canillo - Company No:918865 Z